Contactez un expert
Fabrice BLANCO
+33 677 60 42 90

Abattements d'odeurs d'huiles essentielles constituant une nuisance. Une solution de condensation-séparation intégrant une PAC à haute température (solution brevetée)


Installation d'un condenseurs-séparateurs
Installation d'un condenseurs-séparateurs

Résumé

  • Suppression des nuisances olfactives par ré-introduction de l'air dans la chaine de process en boucle fermée
  • Recyclage et valorisation des huiles récupérés

Le contexte
Un industriel, utilisant des huiles essentielles comme matières premières, était confronté à des problématiques de gênes olfactives de la part des riverains.
Ces gênes étaient liées aux rejets gazeux de son process « tout air neuf ».
Après avoir testé différentes technologies connues (charbons, condensation sur batteries ailettées), aucune ne donna entièrement satisfaction et ne résolut efficacement la problématique.


Le principe technique mis en œuvre

APC-Airéco a développé, une solution de condensation-séparation qui intègre une PAC à haute température.

APC-Airéco a proposé une solution qui traite la cause (les rejets) et non les conséquences grâce à une condensation-séparation très efficace qui permet de :
  • 1. De travailler en boucle fermée
  • 2. De récupérer et valoriser ses effluents à haute valeur
  • 3. Valoriser les kW utilisés pour le froid
APC-Airéco propose d’utiliser la chaleur du condenseur pour désaturer l’air.
  • 4. Transformer sa facture de chauffage « tout air neuf » en un complément de chauffage gaz

Après une étude de faisabilité avec l’ADEME, 2 condenseurs-séparateurs Airéco ont été installés, en série, sur l’air pollué.
On obtient ainsi 2 étages de condensation successifs avec revalorisation des huiles essentielles dans le process.
L’air sort alors propre, froid et sec.

La pompe à chaleur, alimentant les condenseurs d’un côté, fournit le chauffage à une batterie de désaturation.
L’air est ainsi préchauffé et peut, dans ces conditions, être réintroduit dans le process.

Les résultats obtenus

Cette solution supprime les nuisances olfactives et permet à l’industriel de recycler une partie des huiles essentielles et donc de valoriser ses matières premières.

Bilan très positif :
  • Des riverains satisfaits,
  • Une direction soulagée,
  • Des gains en matières premières,
  • Une facture énergétique sensiblement allégée.