Contactez un expert
Fabrice BLANCO
+33 677 60 42 90

Comment passer de 36 kg COV/jour à 4 kg COV/jour sur un site chimique classé Seveso 2 ?


Comment passer de 36 kg COV/jour à 4 kg COV/jour sur un site chimique classé Seveso 2 ?
Le contexte
  • Le site de production concerné fabrique, entre autres, des produits bases de la chimie des peintures.
  • La fabrication de ces produits est polluante (rejets de COV).
  • Pourtant, le maintien de cette activité sur ce site est un enjeu pour l’économie locale.
  • La DREAL, organisme de contrôle des sites classés, exige de l’industriel une réduction drastique des émissions polluantes en échange de l’acceptation de l’augmentation des volumes de production en zone urbanisée.

Problématique

Réduire les flux polluants des évents de process de fabrication.
  • Données d’entrée Flux d’origine : 40 m3/h et 36 kg de COV / jour.
  • Objectif réglementaire imposé par la Dréal pour le flux : 40 m3/h et < 14 kg COV / jour

Dans ce contexte, le cahier des charges du client reposait sur 2 technologies de dépollution coûteuses et contraignantes :
  • L’oxydation catalytique à travers un oxydeur thermique,
  • L’Adsorption sur des charbons actifs.

Airpoll, partenaire du groupe Aquair spécialisé dans les métiers de la dépollution des rejets gazeux, a initié une démarche alternative en proposant d’intégrer la technologie Airéco.

Une démarche globale de 2 ans, comprenant :

Pour valider sa démarche, le pôle de compétence Airpoll /APCAiréco a réalisé 2 essais « pilote » avec des prototypes Aireco raccordés en direct sur le process.
  1. Objectif : Identifier la courbe de tension de vapeur saturante des polluants et le comportement des condenseurs séparateurs cycloniques.
    Objectif atteint


A l’issue de ces mesures, l’engagement pris par Airpoll - Aireco est le suivant : respecter la réglementation et s’engager sur un abattement de 60 % du flux.

La solution Airpoll - Aireco crée la différence.
Elle propose :
  • Un encombrement réduit
  • Une grande sécurité d’opération
  • Des coûts d’exploitation très réduits

Le principe technique mis en œuvre

Airpoll /APC-Airéco ont réalisé un skid de 3 échangeurs permutables dans un temps très court.

Les résultats obtenus

Après des campagnes de mesures contradictoires par un laboratoire extérieur (mesures d’abattement des gaz avec des FID), le flux actuel mesuré < 4 kg COV / jour, soit une efficacité globale de 90 % de l’ensemble des modifications du process.